Transformer une friche industrielle en un projet urbain bas carbone

Réhabiliter et valoriser l’existant

La Direction des Grands Projets Urbains du groupe réinvente les Ateliers industriels QUELLE à Saran (45). Un projet ambitieux qui limite l’étalement urbain, préserve la biodiversité et redonne à la nature toute sa place dans la Ville. 

Améliorer l’existant pour préserver l’environnement

Reconvertir au maximum l’existant pour limiter les émissions de CO2

En choisissant de réhabiliter l’ancien bâtiment QUELLE d’une superficie de 50 000 m², REALITES décide de prévenir l’étalement urbain et d’empêcher l’artificialisation de nouvelles terres. En évitant la démolition, ce ne sont pas moins de 7800 rotations de camions qui sont ainsi épargnées, soit une économie de 6200 tonnes de CO2.

Privilégier les énergies renouvelables et les matériaux biosourcés

Si REALITES s’attache à conserver l’esprit d’atelier industriel au cœur du futur quartier, le Groupe souhaite créer un nouveau lieu de vie durable et respectueux de l’environnement. Entre l’utilisation de matériaux biosourcés, l’installation de panneaux photovoltaïques et l’étude de potentiel géothermique, la limitation des émissions de carbone est au cœur des réflexions.

Convertir le patrimoine arboré en parcs et jardins publics

Toujours animé par sa volonté de créer un site bas carbone, REALITES assure le maintien des bosquets existants et transforme les espaces arborés en deux parcs et jardins publics. Une mise en valeur de la végétation qui rend ce lieu de vie aussi qualitatif qu’attractif.

50 000 m²

revalorisés

6 200 tonnes

de CO2 évitées

Répondre aux nouveaux usages

Favoriser les mobilités vertes

REALITES met en œuvre sur l’ensemble du site une politique de mobilité innovante et nouvelle :

  • En limitant les places de stationnement en sous-sol et en surface au sein d’un unique lieu déjà existant (le bâtiment paquebot vient ainsi concentrer l’ensemble du stationnement)
  • Les mobilités douces sont privilégiées avec la création de nouveaux aménagements comme des artères piétonnes

Répondre à une mixité d’usages et de publics pour un développement économique pérenne

Autour de cette réhabilitation du territoire orléanais porteuse d’une ambition environnementale exemplaire, c’est un quartier hybride propice au partage et à l’apprentissage qui se dessine.

Cet espace propose en effet une réelle mixité d’usages pour un public intergénérationnel : 

  • des logements pour des familles et jeunes actifs 
  • une résidence services séniors
  • un centre médical et paramédical 
  • des bureaux et locaux d’activité
  • des commerces de proximité

“Tout de suite, c’est un projet qui m’a accroché. Nous sommes sur un projet qui me paraît ambitieux !”

Maryvonne Hautin
Maire de Saran