Utiles à l’environnement

"Réinventer la manière de construire ou réhabiliter les ouvrages pour maîtriser les empreintes carbone et ressources, et préserver la biodiversité "

Déployer une politique environnementale à l’échelle du Groupe

REALITES voit dans la nécessité d’optimiser son empreinte environnementale une opportunité de réinventer les modes constructifs et de co-élaborer, avec les territoires, la ville qui permettra de répondre aux enjeux sociétaux de demain.

Les bâtiments livrés par le Groupe seront utilisés pour les 50 prochaines années et influeront les modes de vie des habitants, c’est pourquoi REALITES souhaite agir dès maintenant sur 3 axes : développer une stratégie climat à l’échelle du groupe, préserver la biodiversité et limiter l’étalement urbain, et limiter l’empreinte de ressources.

Déployer une stratégie climat Groupe en ligne avec l’Accord de Paris et la Stratégie Nationale Bas Carbone (SNCB)

Avec 25% des émissions de gaz à effet de serre, le bâtiment et la construction sont le 2ème contributeur en France. Une responsabilité prise très au sérieux par REALITES qui s’engage à réduire de 41% l’intensité carbone de ses activités d’ici 2031 dans sa trajectoire mise à jour avec la RE2020.

Une stratégie climat en 3 étapes : MESURER, REDUIRE, COMPENSER

MESURER l’empreinte carbone

REALITES mesure son empreinte carbone sur tout son périmètre de responsabilité directe* en France et à l’international. Elle est très majoritairement liée aux ouvrages construits. C’est pourquoi le Groupe a enclenché sa démarche en 2018 avec les opérations immobilières. Une évaluation annuelle est réalisée sur les activités d’exploitation et notre vie au bureau selon la méthode du Bilan Carbone de l’Ademe. Une évaluation continue sur toute la durée de vie des projets immobiliers est réalisée selon la méthodologie du secteur en vigueur**.

*Les matériaux de construction et les chantiers pour l’ouvrage, ainsi que les scopes 1, 2 et 3 significatifs pour les activités d’exploitation et la vie au bureau.
**en 2020 et 2021 la méthodologie du label E+C- est appliquée ; à partir de 2022, on utilise la méthodologie de la RE2020.

REDUIRE l’intensité carbone de nos activités

REALITES a pris l’engagement de réduire de 41% l’intensité carbone de ses activités de maîtrise d’ouvrage*** d’ici 2031 (émissions carbone par mètre carré) : c’est une trajectoire plus ambitieuse que la règlementation environnementale du secteur.

Le Groupe s’est engagé auprès des financeurs de sa stratégie climat, à supporter des pénalités en cas de non-respect de cette trajectoire. Ainsi nous mettons tout en œuvre pour assurer le suivi et la tenue de cette trajectoire. Le Groupe pilote au quotidien sa trajectoire de réduction et, déploie plusieurs leviers d’actions pour garantir le respect des intensités cibles moyennes par an définies pour chaque année d’ici 2031 :

  • Les matériaux de construction et les systèmes constructifs 
  • Leur performance énergétique (isolation, orientation, ouverture…) et les systèmes énergétiques pour réduire leur empreinte dans la phase usage.
  • La construction hors site bas carbone grâce à une usine rennaise intégrée dans la filiale REALITES BuildTech.

A ce jour, les projets développés en 2021 et 2022 sont plus performants par rapport à notre trajectoire.

Des plans d’actions se déploient sur les autres activités du Groupe (nos bureaux et nos sociétés d’exploitation), notamment un plan de mobilité et une application de challenge environnemental auprès de nos collaborateurs.

Trajectoire_réduction_carbone

***comprend l’impact carbone des matériaux et des chantiers de construction du bâtiment et de la parcelle ainsi que les consommations énergétiques sur la durée de vie du bâtiment.

Le Domaine des Ormes : une démarche environnementale innovante et écoresponsable

Situé à Coupvray, en Seine-et-Marne, le Domaine des Ormes est un exemple de programme :

  • 20 maisons passives en bois certifiées PassivHaus : la maison n’a pas besoin de consommer d’énergie pour le chauffage
  • 63 appartements réparties en 7 petits collectifs en ossature bois, certifiés Bâtiment Basse Consommation – (BBCA) et NF Habitat HQE très performant
  • -39% de carbone par m2 construit comparés à des logements classiques (béton avec chauffage à gaz)

COMPENSER les émissions de CO2 qui ne peuvent être réduites et investir pour un impact positif

Peu convaincu par l’achat de crédit sur le marché du carbone, REALITES fait le choix de soutenir des projets entrepreneuriaux utiles aux territoires et aux hommes, qui généreront à terme les crédits carbone nécessaires à la compensation de ses émissions résiduelles. Dès 2022, au travers le financement de deux projets, le Groupe disposera de crédits carbone certifiés couvrant 100% de son empreinte carbone directe**** sur les 5 prochaines années.

Investir pour la production de foyers de cuisson améliorés en Afrique

A travers le partenariat avec BURN Manufacturing & Co, à partir de 2022 REALITES finance à hauteur de 4,5 M€ la fabrication de 165 000 foyers de cuisson améliorés, permettant à plus d’un demi-million de Tanzaniens d’améliorer leur qualité de vie, de diminuer la consommation de charbon de bois et la déforestation, permettant ainsi de réduire leurs émissions de CO2. Outre l’impact sociétal, REALITES bénéficiera de plus d’un million de tonnes de crédits carbone certifiés par Gold Standard.

****Empreinte carbone directe : émissions liées aux matériaux et chantiers de construction ainsi que celles des scopes 1, 2 et 3 significatifs de la vie au bureau et notre exploitation.

Notre prochain rapport d’impact sociétal qui portera sur l’exercice 2022 sera publié en avril 2023 après audit par un tiers indépendant. Il présentera l’ensemble des éléments d’information requis par le décret  n° 2022-539 du 13 avril 2022.

Investir pour la plantation de + 1500 hectares de vergers d’amandiers en France

En 2020 et 2021, REALITES a investi 2 M€ au capital de la Compagnie des Amandes pour soutenir la plantation de 1 560 hectares d’amandiers dans des exploitations certifiées Haute Valeur Environnementale. Ce modèle finance les agriculteurs lors de leur conversion pour relocaliser la production d’amandiers en France, en leur garantissant des prix justes. Le projet présente un potentiel de séquestration de 78 000 tCO2eq sur 20 ans qui seront certifiés par le Label Bas Carbone.


Préserver la biodiversité et limiter l’étalement urbain

Co-concevoir les villes de demain

Le principal levier du Groupe est de contribuer à limiter l’étalement urbain en atteignant l’objectif de 0 artificialisation nette d’ici 2025, tout en livrant ou exploitant des lieux accueillant pour la biodiversité urbaine.

Réhabilitation des friches industrielles
ou urbaines

En 2021, 26% des projets ouvrages contribuaient à réparer la ville en réhabilitant des friches. Cela permet de proposer une ville plus dense et compatible avec la qualité de vie des habitants. Les projets contribuent à limiter l’étalement urbain et ont de nombreuses externalités environnementales positives.

Les Ateliers QUELLE : réhabiliter un site emblématique

Ateliers-Quelles-REALITES
Avant
Après

En choisissant de redonner une seconde vie au bâtiment des ateliers QUELLE situés à Saran (45), REALITES permet de développer de nouvelles opportunités sur le territoire sans consommer de terres.

Les 50 000 m2 seront réhabilités avec des matériaux biosourcés et repensés pour accueillir une biodiversité urbaine. REALITES assurera le maintien des bosquets existants et transformera les espaces arborés en deux parcs et jardins, ouverts au public.

L’ancien bâtiment sera converti et proposera une réelle mixité d’usages pour un public intergénérationnel : résidences services séniors, pôle santé, crèche, bureaux, commerces.

“Tout de suite, c’est un projet qui m’a accroché. Nous sommes sur un projet qui me paraît ambitieux !”

Maryvonne Hautin – Maire de Saran

Appliquer un référentiel biodiversité

Que ce soit pour les projets immobiliers livrés ou les sites exploités, REALITES intègre un écologue pour définir le référentiel à appliquer. Il conseillera aussi les équipes sur l’adaptation des opérations immobilières pour préserver les écosystèmes locaux ou obtenir des certifications.


Innover pour limiter l’empreinte ressources

Agir pour une construction durable

REALITES mise sur l’innovation, en rassemblant dans sa filiale REALITES BuildTech les compétences nécessaires à l’optimisation de l’empreinte environnementale sur toute sa chaîne de valeur, et travaille sur l’économie circulaire pour ses projets ouvrage.

Réinventer les modes constructifs

Création de REALITES BuildTech :
pour le futur de la construction

Pour atteindre ses objectifs environnementaux, REALITES fait évoluer en profondeur son organisation et l’ensemble de ses processus de conception et de construction des bâtiments vers un modèle digitalisé, composée de 4 pôles métiers.

REALITES-BuildTech-expertises-REALITES

Produire « hors site » en matériaux biosourcés

Intégrée au Groupe en 2021, l’unité de production hors site est située à la Janais, en Bretagne. Spécialiste de la construction en matériaux et isolation biosourcés, ils peuvent livrer des bâtiments bas carbone. Les façades à ossatures bois ou modules sont produits avec du bois 100% certifié, et prioritairement sourcé en France. 

De plus, la fabrication hors site représente des leviers pour :

  • réduire la pollution, les déchets et optimiser leur recyclage
  • améliorer la qualité de vie au travail et permettre un environnement inclusif
  • limiter les nuisances pour les riverains en réduisant la durée des chantiers

Les jardins de l’Agora : les logements modulaires

les-jardins-de-l'agora-Cherbourg-REALITES

Le projet est situé dans la ZAC des Jardins de l’Agora, au sud de Cherbourg-en-Cotentin (50) ce programme propose 93 maisons réalisées en construction modulaire hors site bois grâce à sa filiale REALITES BuildTech Industrie.

Favoriser l’économie circulaire

REALITES possède plusieurs leviers d’actions pour favoriser l’économie circulaire sur les projets ouvrage au travers de :

  • la construction hors site
  • la réutilisation de matériaux issus de la démolition
  • la valorisation des déchets de chantier
  • l’optimisation, dès la conception, de la recyclabilité du bâtiment

En phase chantier, le Groupe souhaite accompagner ses fournisseurs dans la valorisation des déchets et leur traçabilité. Plusieurs acteurs de la Proptech sont sollicités pour proposer une solution optimale.


Les chiffres clés 2021 :

5,2 M €

Investis dans
la construction durable

25 %

des activités ouvrage
réhabilitent des friches

450 K

financés en sponsoring par
nos implantations locales