Optimiser l’empreinte carbone dans toutes les activités du Groupe

Agir dès maintenant

Avec 25% des émissions de gaz à effet de serre, le secteur du bâtiment et de la construction est le 2ème contributeur en France. Une responsabilité prise très au sérieux par REALITES qui s’engage à réduire d’un tiers son impact d’ici 2030.

Émissions de gaz à effet de serre : un objectif ambitieux dès 2021

Réduire, accompagner, contribuer

Animés par un cabinet de conseil indépendant spécialisé dans la stratégie bas carbone (Carbone 4), plusieurs ateliers ont été menés avec des groupes de collaborateurs pour apporter une réponse cohérente et initier le changement au sein des équipes opérationnelles de REALITES.

La stratégie évolutive sur 10 ans qui en a découlé s’organise autour de trois axes :

  • Réduire l’empreinte carbone de l’activité du Groupe
  • Accompagner et inciter ses parties prenantes à réduire leurs émissions 
  • Contribuer à l’augmentation des puits de carbone pour compenser les émissions de CO2 résiduelles

Des objectifs pour chaque activité

 Sur le volet de la construction, l’objectif de REALITES est de réduire d’un tiers ses émissions de gaz à effet de serre (émissions au m2/an sur la base de l’analyse du cycle de vie sur 50 ans et selon le périmètre du référentiel E+C-).

Des plans d’actions sont en cours de déploiement pour l’empreinte corporate de l’entreprise, ainsi que son pôle de maîtrise d’usage. Les bilans carbone sont réalisés sur l’ensemble des scopes (1, 2 et 3). 

Afin de mesurer son impact carbone avec la plus grande précision, REALITES utilise le référentiel de l’ADEME. En complément, sa stratégie de réduction carbone s’appuie sur des outils de quantification spécifiques développés par des experts externes, couplés à des outils de suivi en interne.

REALITES, dès cette année, partagera sa trajectoire carbone, dans sa déclaration de performance
extra-financière.

La nécessaire industrialisation

Pour aller plus loin dans l’optimisation de l’empreinte carbone, la profession doit se réinventer pour passer d’une logique de prototype à une logique industrielle. Mené par les équipes de Recherche & Développement du Groupe, le chantier de l’industrialisation de la production porte des objectifs multiples : construire mieux, plus vite et moins cher, donc avec moins d’impact, dans le respect des trajectoires définies par notre ambition environnementale. Un plan d’action est attendu dans le courant de l’année.

Résultats obtenus

Anticiper les normes de demain

Situé à Coupvray, en Seine-et-Marne, le Domaine des Ormes est un bon exemple de la démarche du Groupe. Il s’inscrit dans une démarche environnementale innovante et écoresponsable.

Ce programme, depuis sa conception en 2019, anticipe en effet les normes et les exigences de la Réglementation Environnementale (RE 2020) des bâtiments neufs, applicable au 1er janvier 2022. 

20

maisons passives en bois certifiées PassivHaus. Ce label garantit que la maison n’a pas besoin de consommer d’énergie de chauffage pour garantir un confort thermique à ses habitants

63

appartements répartis en 7 petits bâtiments collectifs en ossature bois, qui offrent une grande performance énergétique (certifiés Bâtiment Basse Consommation – BBCA et NF Habitat HQE très performant)

-39%

de carbone par m² construit par rapport à un bâtiment en béton avec chauffage au gaz.