Offrir des résidences adaptées aux seniors en perte d’autonomie

Vivre libre, plus longtemps

HEURUS propose des résidences services pour séniors dont l’objectif est de prévenir la perte de l’autonomie. Une réponse à un besoin démographique et un levier d’attractivité pour les villes de moins de 100 000 habitants, où son action se concentre.

Prendre soin des séniors, là où ils en ont besoin

Objectif premier : l’accompagnement de la personne

En 2050, la France comptera 2,2 millions de personnes en perte d’autonomie, contre 1,3 million en 2017. La singularité d’HEURUS repose sur sa capacité à accompagner les seniors dans le temps, seuls ou en couple, lorsque les premiers signes de perte d’autonomie apparaissent et que le maintien à domicile n’est plus possible.

Au sein des résidences HEURUS, chaque résident reste acteur de sa vie : il se déplace librement et organise son quotidien comme il le souhaite. Les équipes sont là en tant que soutien au quotidien, en fonction du niveau d’autonomie de chacun.

La tarification, elle, est populaire et basée sur un package complet de services.

Levier d’attractivité pour les villes moyennes

Le modèle HEURUS est une réponse concrète à la gestion des dépenses d’investissement des collectivités liées au secteur, mais également un levier d’attractivité pour les villes dites moyennes, là où l’action d’HEURUS se concentre. 

Au-delà des emplois directs – une vingtaine d’emplois à temps plein sont créés à l’ouverture de chaque résidence – chaque projet remplit les carnets de commandes des entreprises locales durant deux ans et participe à maintenir le commerce de proximité.

4

résidences actuellement en travaux

4

résidences ouvertes à Saint-Herblain (44), Saumur (49), Trélazé (49) et Loudéac (22)

 

7

projets ayant obtenu leur permis de construire

20

résidences ouvertes à l’horizon 2024

Un modèle de résilience face à la Covid-19

C’est une première pour les résidences services pour séniors : le 16 février 2021, HEURUS a organisé sa propre campagne de vaccination pour les résidents volontaires de son établissement nantais, en lien avec le Ministère de la Santé et des Solidarités.

69

résidents volontaires vaccinés

97 %

des résidents ont déclaré se sentir en sécurité au sein des résidences

92 %

des résidents ont estimé avoir eu suffisamment d’informations

« Nous n’attendions plus que l’appel de l’ARS pour recevoir les doses de vaccins et lancer cette campagne de vaccination interne, tant attendue par nos résidents ! Depuis le début de la crise sanitaire nous avons toujours été dans l’anticipation et la communication et c’est ce qui nous a permis d’éviter les contaminations massives que certains établissements ont malheureusement subi. C’est une réelle opportunité de retrouver peut-être bientôt une vie moins contraignante pour nos résidents qui ont à cœur de continuer à vivre en dehors de l’établissement ! »

Karine Bachelier
Présidente d’HEURUS

En anticipant les effets de la crise, en prenant des initiatives, en s’appuyant depuis longtemps sur les conseils et les services d’experts de la santé et du médico-social, les résidences HEURUS ne déplorent à ce jour aucun décès lié à la  Covid-19.